Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ecrire

Où en-sommes-nous ? (1) ( Condition de l'homme numérique )

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Où en-sommes-nous ? (1) ( Condition de l'homme numérique )

La dilatation actuelle du présent, décrite dans mon texte La crevasse , pourrait me conduire à traiter cette question directement à partir de la situation actuelle vécue si difficilement, individuellement et collectivement. Ce serait une erreur. Je succomberais...

Lire la suite

Condition de l'homme numérique : histoire d'une recherche

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Condition de l'homme numérique : histoire d'une recherche

Le début de la recherche ayant conduit à ce livre date de 2002. Elle se poursuit depuis avec le sentiment étrange d’être rattrapé par le temps. De prospective elle tend à devenir descriptive. 2002 . Trois évènements à l’origine d’un début d’écriture après...

Lire la suite

Entre passé et futur, la crevasse

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Entre passé et futur, la crevasse

Rassemblant les éléments pour écrire la première partie de Condition de l’homme numérique, je suis frappé par le poids qu’a pris le présent. J’ai le sentiment qu’il s’est, depuis deux ans, dilaté, qu’il tend à occuper, si je n’y fais pas attention, tout...

Lire la suite

Condition de l'homme numérique : Prologue

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Condition de l'homme numérique : Prologue

Avec le pass(e) [1] sanitaire et son QR Code associé nous n’entrons pas dans une époque numérique, qui supposerait une politique d’adoption, ni dans un monde numérique, qui supposerait un souci du monde. Nous assistons à une nouvelle tentative de créer...

Lire la suite

J’entends souffrir le monde

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

J’entends souffrir le monde

Qui se soucie de moi ? Artifice construit par les hommes. Abri face à la nature. Reliant et séparant. Condition et raison d’être du politique. J’entends souffrir le monde. Villes surpeuplées, polluées, abimées, métropolisées. Campagnes isolées, abandonnées,...

Lire la suite

Vertige

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Vertige

Vertige des visages cassés, des paroles bâillonnées, des souffles entravés, des yeux dérobés Vertige des aimés apeurés, désorientés, piqués, rassurés, embarqués pour quel voyage Vertige des gardiens harcelant, des médecins maltraitant, des prophètes de...

Lire la suite

Le nœud

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Le nœud

Au creux du ventre, chaque matin, comme un coup de poing. Réel, Symbolique et Imaginaire. Bien noués. Lacaniens. Borroméens. Réel. Un silence qui résiste, qui dure, qui fait mal. Une absence, trois absences. Douloureuses. Symbolique. Des nombres. 11,...

Lire la suite

Notre vie, l’ultime marchandise ?

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Notre vie, l’ultime marchandise ?

Le processus d’accumulation de richesses, connu sous le nom de progrès, entamé par l’époque moderne en Occident, a tout transformé en objets de consommation, en marchandises. Parmi ces marchandises, trois qualifiées de fictives par Karl Polanyi, trois...

Lire la suite

Écrire la folie du monde

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Écrire la folie du monde

Écrire l’épidémie niée Écrire la nouvelle peste noire ne tuant qu’au seuil de la mort Écrire l’absence des masques, des tests Écrire l’interdiction de soigner, l’abandon des malades Écrire la destruction poursuivie des hôpitaux Écrire les masques d’abord...

Lire la suite

Écrire

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

Écrire

L’atelier d’écriture animée par Louis Lafabrié, un ami d’enfance retrouvé poète, dans le cadre si propice d’Isaphil, m’a ouvert la porte, jusqu’alors fermée, de la poésie. Lecture et écriture. Lecture, à l’aide des livres des autres, du livre intérieur...

Lire la suite

1 2 > >>