20 juillet 2021 : journal d'un récalcitrant (6)

Publié le par Thierry Ternisien d'Ouville

20 juillet 2021 : journal d'un récalcitrant (6)

Nous ne savons pas aujourd'hui si le totalitarisme sanitaire s'inscrira dans les grands crimes de l'histoire. 

Mais face à une pandémie peu létale et maîtrisable par des soins précoces, le risque insensé a été pris et continue d'être pris d'expérimenter sur des milliards de personnes des injections géniques dont les risques à moyen et long terme divisent fortement les scientifiques.

Le futur nous dira si crime il y a eu et à quelle échelle.

Le présent nous dit dès maintenant que toutes les  mesures de privation de liberté et de contrôle de tous les domaines de l'existence typiques des totalitarismes sont prises.

La désignation d'une partie de la population comme bouc émissaire et les mesures de ségrégation associées rappellent de sinistres souvenirs.

S'il est des symboles de génocides qu'il faut se garder d'utiliser, ne serait-ce que par respect des personnes, la comparaison avec les totalitarismes est tout à  fait justifiée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article